Cnis inss online dating

by  |  22-Feb-2015 04:57

Alors qu’il y a quelques années, l’annonce de systèmes automatisés, de techniques biométriques, de croisements de fichiers auraient suscité un rejet violent de la société (mais pas de nos législateurs), aujourd’hui au nom de la sécurité, de la vitesse ou encore de la chasse aux fraudeurs tout le monde semble s’en accommoder (sous financement des organisations internationales, ces procédés sont d’ailleurs abondamment développés au nom de la bonne gouvernance, dans d’autres contrées).Serait-ce de l’apathie, de l’inconscience, une forme d’habitude moins anxiogène à ces technologies, ou au contraire une prise de conscience ?

cnis inss online dating-75

Nous aurions encore nos portiques écotaxe (l’idée n’est pas fondamentalement enterrée, elle pourrait revenir rapidement), où la lecture des plaques était systématique quel que soit le véhicule pour un traitement discriminant a-postériori sur la base collectée, que certains n’auraient -à n’en pas douter- évoquer l’idée d’associer ce croisement de fichier des assurances avec cette LAPI sur portique plus complète en termes de volumes.

Au delà de l’assurance du véhicule, on pourrait imaginer la recherche des véhicules volés ou la position d’un véhicule recherché appartenant à un suspect sous surveillance. Dans certains pays, où de grandes cités sont reliées entre elles par des axes isolés et peu nombreux, les voies sont couplées à des caméras avec un système de LAPI intégré ; ainsi, le volume plus globalement, mais chacun des véhicules plus précisément, dans la cité, sont connus des autorités.

La position de chacun est potentiellement connue ou presque.

Ainsi, au nom de la vitesse de contrôle et de la sécurité des usagers, comme cela se pratique sur certains vols et aéroports, l’idée retenue est le à une base globale, constituée sur volontariat pour l’instant, sur certaines compagnies aériennes et entités tierces testant le dispositif, obligatoires pour l’accès à certains pays.

Dans peu de temps, le système validé et accepté, j’imagine qu’on nous revendra la carte d’identité biométrique avec croisement de fichiers.

Community Discussion